Articles tagged with: foi

Mène le bon combat, celui de la foi

26caf240

 

 

 

 

Toi, homme de Dieu, recherche la justice, la piété, la foi, la charité, la persévérance et la douceur.
Mène le bon combat, celui de la foi, empare-toi de la vie éternelle !
Première lettre de saint Paul Apôtre à Timothée 6,11-12

 

Michael Lonsdale: « La vie est invention »

La vie est invention propose une rencontre personnelle avec une personnalité inclassable et attachante, Michael Lonsdale. Peintre méconnu, icône du cinéma et du théâtre d’avant-garde, figure étonnante du catholicisme, Michael Lonsdale, à plus de 80 ans, est toujours en quête de liberté dans la création, avec ce lien intime entre l’art et la foi qui forme le fil conducteur de son itinéraire. Filmé principalement dans son appartement où il vit depuis les années 1950, il se confie sur l’inventivité artistique et la quête spirituelle jusqu’au désir de témoigner désormais de sa foi.

La lumière de la foi

La lumière de la foi, c’est la vraie lumière, c’est la lumière que vous voyez depuis que vous avez enfin ouvert les yeux.

Et plus rien de peut vous la retirer parce qu’elle s’écoule de votre propre chair, et non de quelque chose que vous auriez appris par cœur ou compris un jour un lisant un livre. La foi est tout simplement la transparence de votre cœur au cœur de Dieu, le rythme commun que vous entretenez avec l’Esprit, votre regard qui ne fait qu’un avec le regard de Dieu.

(Frère Jean Druel)

Prière de saint François

Seigneur, faites de moi un instrument de votre paix.
Là où il y a de la haine, que je mette l’amour.
Là où il y a l’offense, que je mette le pardon.
Là où il y a la discorde, que je mette l’union.
Là où il y a l’erreur, que je mette la vérité.
Là où il y a le doute, que je mette la foi.
Là où il y a le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où il y a les ténèbres, que je mette votre lumière.
Là où il y a la tristesse, que je mette la joie.
Ô Maître, que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler, à être compris qu’à comprendre, à être aimé qu’à aimer, car c’est en donnant qu’on reçoit, c’est en s’oubliant qu’on trouve, c’est en pardonnant qu’on est pardonné, c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie.

Saint François d’Assise

Si je n’ai pas l’amour, je ne suis rien

Quand je parlerai les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas l’amour, je ne suis qu’un airain qui raisonne ou une cymbale qui retentit.
Et quand j’aurai le don des prophéties, la science de tous les mystères et toute la connaissance, quand j’aurai même toute la foi jusqu’à transporter les montagnes,

Si je n’ai pas l’amour, je ne suis rien.

L’amour est patient,
 » Il est plein de bonté.
L’amour n’est point envieux
L’amour ne se vante point,
Il ne s’enfle pas d’orgueil.
Il ne fait rien de malhonnête,
Il ne cherche point son intérêt,
Il ne s’irrite point,
Il ne soupçonne point le mal.
Il ne se réjouit point de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité.
Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout.

L’amour ne périt jamais.
Les prophéties prendront fin, les langues cesseront, la connaissance disparaîtra.
Car nous connaissons en partie et nous prophétisons en partie, mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel disparaîtra.
Lorsque j’étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant. Lorsque je suis devenu adulte, j’ai fait disparaître ce qui était de l’enfant.
Aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir, d’une manière obscure, mais alors nous verrons face à face; aujourd’hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme j’ai été connu.
Maintenant ces trois choses demeures : la foi, l’espérance et l’amour.

Mais la plus grande de ces choses c’est l’amour ».

Saint Paul (1ère lettre aux Corinthiens, 13 1-8)